samedi 18 juillet 2015

Exogène, saison I : l'impact du Stimulant d'Arnaud Papin

Editions : Les Presses du Midi
Date de parution : 13 Mai 2015
Prix papier : 18 €
279 pages



Dans un futur proche, Paris vit sous surveillance vidéo. L'auteur zoome sur deux personnages. Nancy Lanier, une adolescente à l'aube de sa carrière de mannequin, avale sous l'influence de son petit ami une mystérieuse gélule rose qui la fait basculer soudainement de l'autre côté du miroir... De son côté, Ilyas Aloui, travailleur social à SOS drogues en instance de divorce, reçoit un e-mail-au-secours de la part d'une inconnue qui vit sous le joug d'un homme aux moeurs sexuelles décomplexées.


J'ai reçu ce livre lors d'une masse critique Babelio. Alors non je n'ai pas coché tout dans l'espoir dans recevoir un. Je préfère préciser. Je l'avais vraiment sélectionné. Et à la question pourquoi ai-je retenu ce livre ?  Je répondrais que voilà deux ans que j'essaye de trouver des romans d'anticipation qui peuvent paraître à la marge des éditeurs de genre et cela dans l'idée de trouver de chouette roman La constellation du chien de Peter Heller ( qui vient d'ailleurs de paraître en poche, c'est le moment de se jeter dessus ^^)
d'anticipation dans le cadre du prix une autre terre. Comme cela c'était produit pour
Donc oui on peut considérer cette lecture comme une prospection pour le PUAT ( prix une autre Terre). 

Dans un futur proche, nous découvrons Ilyas, celui-ci s'occupe de la gestion de la page facebook de la boite où il travaille, à savoir SOS drogue. Il dérape un jour suite à un message privé reçu d'une parfaite étrangère à laquelle il donne son numéro de portable. .S'en suit des emmerdes d'autant qu'Ilyas doit également gérer la séparation d'avec son épouse et surtout souffre du manque de son fils Bao
En parallèle, il y a Nancy, jeune fille qui passe son bac en plus de séance de mannequinat. 
Apparaît alors une drogue donnant d'étranges et différente facultés qu'elle soit ingéré par un homme ou par une femme. 

J'avoue, je me suis faite bernée par la quatrième de couverture qui vend un background d'anticipation bien dystopique. Je m'attendais à quelque chose d'autre plus noir et surtout avec le coté Big Brother beaucoup plus développé. 
Sinon, j'ai vraiment beaucoup apprécié les passages sur l'amour filiale et donc paternel, ceux ci ont permit à l'auteur, d'écrire de très beaux passages sans vraiment apporté quelque chose à l'histoire ça permet d'épaissir son personnage d'Ilyas. Face à cela Nancy est insipide et l'univers construit autour d'elle, ses amis, son environnement sont stéréotypés au possible. Les passages avec Ilyas m'ont semblé plus travaillé, l'usage de la première personne, façon journal intime y est sans doute pour quelque chose. A coté de ça notre regard sur Nancy se fait à la troisième personne, et reste très souvent bien superficiel.

J'avoue donc ne pas avoir adhéré à l'histoire. Je suis restée de marbre face aux événements, totalement à coté des personnages. J'ai eu un peu de mal à trouver une certaine crédibilité à ce récit et surtout à ces destins croisés. Je resterai vigilante à la sortie du second tome et j'attendrai probablement les premiers retours pour savoir si le récit s'affine et s'affirme 



ma note :



lecture n°1 du S4F3

tous les livres sur Babelio.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

déposez votre ânerie

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...